Catalogue ▼ Calorifuge Industries et Process Matériaux CALEO Groupe ▼ Assistance ▼

Matériaux

Laine de roche

La laine de roche est issue d'un matériau naturel, le basalte, né de l'activité volcanique et transformé par l'homme, utilisé dans le bâtiment comme isolant thermique, isolant phonique ou absorbant acoustique, ou pour la protection contre l’incendie. Le terme laine de pierre est utilisé en Suisse. Elle fait partie des laines minérales.

Laine minérale de verre

La laine de verre de consistance laineuse est obtenue par fusion à partir de sable et de verre recyclé (calcin) (norme PR EN ISO 9229)1. Elle a été inventée en 1938, par Russell Games Slayter d'Owens-Corning2, depuis elle est utilisée abondamment pour l’isolation thermique, l'isolation phonique et la protection incendie de tous types de bâtis3.

Mousse élastomère

Un élastomère est un polymère présentant des propriétés élastiques, obtenues après réticulation. Il supporte de très grandes déformations avant rupture.

Phénolique

La mousse phénolique (ou résolique) est une mousse très rigide, à pores fermés, faite à partir d'une émulsion d'un phénoplaste (une résine phénol-formaldéhyde qui servait autrefois à produire la bakélite). Elle est utilisée pour ses propriétés d'isolation thermique, sa résistance à l'écrasement et sa thermorésistantes1. C'est l'un des meilleurs isolants commercialisés : plus performant que le polystyrène, et pouvant se substituer à la mousse de polyuréthane.

Polyisocyanurate

Le polyisocyanurate, abrégé PIR, est essentiellement un isolant appartenant à la famille des mousses rigides de polyuréthane (PUR).

Polystyrène extrudé

Cousin du polystyrène expansé, le polystyrène extrudé (XPS, appelé aussi styromousse rigide) diffère par son mode de fabrication, qui lui confère des propriétés spécifiques. Notamment une très forte résistance mécanique mais aussi à la compression et à l’eau, tout en conservant de très bonnes qualités d’isolant thermique.

Verre cellulaire

Le verre cellulaire est utilisé comme matériau isolant thermique dans les constructions et bâtiments et possède la plupart des propriétés usuelles des verres : résistance à l'eau et au feu, d'où son attractivité pour l'édification d'un bâtiment, stabilité et résistance à la compression. Cependant comme tout verre, il reste un matériau fragile qui accroît les contraintes de manipulation lors de la construction.